Volets : quelles matières ?  

AccueilVoletsVolets : quelles matières ?  

Les volets se déclinent en différents matériaux. Mais il n’est pas toujours facile pour le consommateur de choisir entre l’alu, le bois, le PVC, le métal ou le composite. Design, robustesse, capacité d’isolation, entretien sont autant de critères à prendre en compte. Faisons le point.

Les volets en aluminium

Ils sont réputés pour leur grande solidité. Les volets en alu ne s’altèrent pas avec le temps et ne rouillent pas. Ils sont très résistants aux UV, aux intempéries, mais également aux chocs. L’aluminium convient parfaitement pour des volets de grandes dimensions tels que ceux qui permettent d’occulter des baies vitrées. Rigides, ils sont indéformables. Ils représentent en plus une bonne solution en termes d’isolation thermique. On apprécie aussi leur facilité d’entretien. Enfin, ils se déclinent dans une large palette de coloris et apportent une touche de modernité à la maison.

Les volets en bois

Fabriqués dans un matériau noble, les volets en bois apportent une touche authentique et élégante à la façade à laquelle ils donnent une âme unique. Ils se marient avec toutes les architectures et le bois convient à tous les types de volets. En plus d’être esthétique, il représente une excellente solution d’isolation thermique et acoustique.
Robustes, les volets en bois doivent néanmoins être entretenus avec une grande régularité pour conserver leur beauté d’origine car ils sont moins résistants que l’aluminium aux affres du temps. Tous les trois ou quatre ans, voire plus souvent en cas d’exposition ouest ou plein sud, on doit donc passer une couche de lasure ou bien les poncer et les repeindre dans la couleur de son choix en veillant toutefois à respecter les règles du Plan Local d’Urbanisme (PLU).

volet-alu
volet-boisjpg

Les volets en PVC

Ce sont les moins chers du marché. Ils sont très faciles à entretenir puisqu’un coup d’éponge suffit. Ce matériau ne rouille pas, n’est sensible ni aux champignons, ni aux insectes xylophages, et convient à tous les types de volets, battants, roulants, coulissants… Il faut toutefois savoir que le PVC ne se prête pas à la confection de volets de grande dimension.
En termes d’esthétisme, même s’il est intéressant car il est proposé dans une gamme infinie de couleurs, le PVC ne conserve pas sa beauté d’origine aussi longtemps que l’aluminium. Ses coloris se ternissent avec le soleil, les intempéries et les variations de températures.

Les volets en métal

Moins couramment employé que les autres matériaux pour la conception de volets, le métal n’en reste pas moins très intéressant notamment pour garantir un très haut niveau de sécurité. C’est en effet la solution anti effraction par excellence car un volet métallique résiste au soulèvement, à l’arrachement et à tout type de forçage. Côté design, les volets en métal d’aujourd’hui sont plus esthétiques qu’ils ne l’ont été, désormais disponibles en différentes couleurs.
Notons cependant qu’ils doivent être régulièrement traités contre la corrosion. Poser un antirouille est indispensable pour préserver leur aspect d’origine et éviter qu’ils ne s’altèrent à force d’être exposés à l’humidité.

Composite

Si l’on souhaite une alternative au bois, on peut opter pour des volets en composite de gamme supérieure, au rendu assez bluffant. Constitués entre autres d’un mélange d’aluminium et de plastique, ils sont faciles à entretenir puisqu’ils se nettoient simplement à l’éponge, à l’eau et au savon. Le composite résiste à tout, aux UV, au froid, à la chaleur, aux intempéries, aux embruns… Il est imputrescible, ne rouille pas et n’est pas concerné par les risques de moisissures ou d’attaques d’insectes xylophages. On ne peut toutefois recourir au composite que pour des volets battants.

Il est très important de se tourner vers un menuisier certifié pour être bien accompagné dans son choix de volets puis pour les faire installer. Une mise en relation rapide avec un artisan local est possible grâce à Côté Menuiseries.

Découvrez les produits associés à la déposte totale